• 02.Juin.2019

    Je suis dans l’oubli, et dans l’oubli de toi, je me retrouve dans l’oubli de moi-même. Je m’oublie et je me sens étrangère à moi-même. Mon corps n’est plus mon corps sans tes yeux qui se posent sur moi, sans le souvenir fantasmé de ton odeur, de ta douceur. Mes yeux ne sont plus eux-mêmes sans les tiens qui miroitent mon regard, lorsqu’on se croisait dans les couloirs. Mon visage n’est plus qu’un disque vierge, qu’un tableau sans image, qui perd ses traits. Je me défais. Je m’efface à mesure que je disparais dans ta mémoire comme un souvenir lointain. Bientôt, ce sera la fin. Et moi, je reste sur ma faim. Ma faim de toi, ma fin par toi. Je me débats. Sous les plis de ta mémoire, j’essaie en vain de laisser quelque chose de mon parfum. J’essaie de laisser, comme une gravure sur un tronc d’arbre, comme la signature au coin du tableau. Mais les vagues cruelles de ta mémoire effacent mes traces comme des initiales sur du sable. Suis-je pour toi si remplaçable ? Mais pour l’être, il faudrait, au départ, être pour toi. Mais moi, à tes yeux, je ne suis rien. Tu m’enterres vive dans la mémoire, tu ne daignes même plus me voir. Je m’efface, lentement, sûrement, dans le cimetière des souvenirs. Mais sache que le phénix ne meurt jamais. Il attend le bon moment pour survenir, pour revenir, pour devenir. Et des souvenirs, je viendrai à toi à nouveau des cendres que j’égrenais dans la mémoire.


  • Commentaires

    1
    Lundi 3 Juin à 13:13

    La poésie c'est pas juste aligner 3 rimes en sautant des lignes, comme semble trop le penser beaucoup de gens. ^^ Ca fait plaisir de lire quelque chose d'aussi bien écris! 

      • Lundi 3 Juin à 14:48

        Vrai, j'ai eu des cours de versification toute cette année et j'ai appris pas mal sur la poésie classique et les règles de versification, qui sont parfois TRES contraignantes. J'ai d'ailleurs écris un poème en Alexandrin en cours ! Je vais peut être le poster. 

        Pour ma part, j'aime bien la poésie en prose ! J'aime beaucoup les jeux de rime/d'assonance/d'écho phonique. Ils ne sont pas démarcateurs de la poésie (la poésie classique est définie par le mètre, certains poèmes ne riment pas !). Pour ce qui est du vers libre, c'est totalement le free style, en gros, tu peux appeler poésie un peu tout ce que tu veux :p! 

        J'essaie de me construire mon propre style qui repose surtout sur l'emploi du jeu de mot/homéotéleutes/échos, plus pour le propre fun. Heureuse que ça te plaise en tout cas !~ 

    2
    Lundi 3 Juin à 18:32

    C'est super ça! ^^ (bon la poésie me passionne pas, mais j'avoue qu'en voir des bien foutues de temps a autres c'est génial. et pas des trucs bâclés jetés comme ça...)

    Oui, ça je m'en rappelais. :D Mais merci pour les notes/rappels!

    Vive les jeux de mots. 8) (en plus en français on a le choix avec pleins de synonymes et tout le tatouin)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :